Slam Poésie

c'est quoi ?

Une poésie vivante, un espace de diffusion accessible à tous et un public impliqué donnant directement

son avis

 

« Slam » terme anglais qui signifie sous forme de verbe « claquer » « gagner une victoire facilement »

« critiquer »

« Slam » le nom signifie « bruit violent » « tournois de poésie » « schelem » c’est un mot du 17ème siècle probablement d’origine scandinave 

 

Le « Slam de poésie » du Green Mill (Uptown Poetry Slam) inventé en 1986 par Marc Smith à Chicago et qui donne naissance au mouvement mondial est un cabaret des arts poétiques mélangeant toutes les disciplines, le terme slam ayant été utilisé par Marc Smith pour ses différentes significations qui se déclinera ensuite comme … 

 

Un « slam de poésie » (poetry slam) : évènement qui donne à chacun la possibilité de monter sur scène pour présenter des performances de poésie. C’est une soirée se terminant généralement par un tournoi mais qui prend des formes différentes suivant les terrains et les pays, le principe de base étant l’interactivité entre public et poètes

La « poésie slam » (slam poetry) : terme appliqué à toutes les formes de poésie déclamées et composées pour être interprétées devant un public. La poésie slam est aujourd’hui synonyme de poésie et de performance. Elle est à l’origine de nouvelles carrières dans les arts littéraires et vivants

Le terme « poésie slam » vient au départ de la scène Slam « Slam de poésie » (ou « Slam Session »), la poésie déclamée sur ces scènes prend alors le nom de « poésie slam », le poète performeur pratiquant ces scènes est appelé « slameur » (« slammer » en anglais).  Il est aussi courant d’entendre le terme « un slam » pour définir un poème destiné à la déclamation

  

Les règles des scènes slam « Slam de poésie »  (ou « Slam Session ») varient de scène slam en scène slam et elles doivent varier, chaque lieu doit adopter ses règles propre afin de répondre  aux besoins spécifiques du public local, c’est un art, pas de la robotique ou un dogme. Un organisateur doit donc inventer son format, établir ses propres rituels tout en respectant quelques principes de base, principes pouvant être modifiés à la liberté de chacun. Les principes de base ne régissent pas l’organisation des scènes ou des tournois mais assurent un espace égalitaire pour tous  

 

Ces principes sont : déclamer son propre poème, déclamer en 3 minutes ou moins, pas d’accessoires ou de déguisements, notation par le public de 0 a 10 avec un chiffre après la virgule pour éviter les ex aequo

 

En 1990 le Chicago Slam comité a décidé lors de l’organisation du premier Slam National américain de poser la règle qui interdit les accessoires et la musique 

 

Les « slams de poésie » sont des évènements de poésie captivants qui concentrent l’attention du public sur la présentation de poèmes ayant été composés, affinés, travaillés et répétés dans le but d’en faire une performance et de les déclamer devant un public – très souvent dans le cadre d’un tournoi

Pour approfondir ici

Source / Marc Kelly Smith / Stage a Poetry Slam / Traduction et adaptation Zurg et Yopo pour la Ligue Slam de France